MAREMA (Sénégal) – pop/world

prixrfi2014

La nouvelle voix du Sénégal / La « Tracy Chapman » Sénégalaise ! Entre pop, rock, et world music !

The new female voice sensation from Senegal / The Senegalese « Tracy Chapman » , a show between pop, rock, and world music !

official web site

>> CLIQUEZ ICI POUR LA PRESENTATION / CLIC HERE FOR BIO <<



————————————


Marema @ Africa Festival – Würzburg (DE)

Presentation – Bio

 

(FR)
MAREMA, auteur-compositeur et interprète sénégalaise, formée à l’école de musique du Centre Culturel Douta Seck fait son entrée dans le paysage musical avec le titre « Femme d’affaires » en mai 2014. Ce 1er single fait très rapidement le tour du Sénégal et de la sous-région.De 2014 à 2015, ce single lui permet d’être nominée 2 fois et de remporter 3 prix : Nomination aux Afrima (Nigéria), Nomination à la finale du Prix Francophone du festival Musique Métisses à Angoulême, Prix Découvertes RFI 2014, Prix du Jury du SIMA (Salon International de la Musique Africaine), Prix du Jury Star Africa Sound.

Née dans la banlieue dakaroise, de père mauritanien et de mère sénégalaise, le métissage teinte naturellement l’identité de Marema. Son expérience de vie lui forge un caractère de battante. Très tôt bercée dans son univers familial par la musique acoustique de Tracy Chapman dont sa maman est fan et par les artistes de la tendance folk sénégalaise, elle y puisera une de ses grandes influences.

Elle acquiert une belle expérience de la scène en tant que choriste auprès de plusieurs artistes (Didier AWADI, Viviane NDOUR, Idrissa DIOP, Yoro NDIAYE) et s’essaie, avec la complicité d’Edu BOCANDE, à différents styles musicaux (jazz, soul, pop).

En 2012, MAREMA est découverte par l’arrangeur et guitariste franco-ivoirien Mao OTAYECK ancien Chef d’Orchestre d’Alpha Blondy. Cet artiste, reconnu par d’illustres musiciens (collaboration avec Stevie Wonder, Salif Keïta, Cheik Tidiane Seck, Tony Allen…), arrange et co-produit les singles « Femme d’Affaires » et « My Friend ».

Après la tournée RFI de MAREMA en avril/mai/juin 2015 dans 18 pays de l’Afrique Australe, de l’Océan Indien et d’Europe, sa carrière internationale est désormais lancée

(ENG)
WINNER OF RFI AWARD 2014 FROM SENEGAL
Although the Senegalese Marema has only published a few songs yet – she won the first prize as Africa’s best female newcomer last year. The prize is awarded annually by the French radio station RFI, which gives listeners as well as a panel of experts the decision-making power. Marema immediately convinced with her song « femme d’affaires ».

(DE)
WINNER OF RFI AWARD 2014 FROM SENEGAL
Obwohl sie bisher nur wenige Songs veröffentlicht hat, gewann die Senegalesin Marema im letzten Jahr den ersten Preis als beste neue weibliche Künstlerin Afrikas. Der Preis wird alljährlich vom französischen Radiosender RFI vergeben, der seine Hörerinnen und Hörer sowie eine fachkundige Jury entscheiden lässt. Mit ihrem Song „femme d’affaires“ konnte Marema auf Anhieb überzeugen.

(POR)
A artista, que está em digressão pelo continente africano, vai actuar em Luanda com o seu primeiro álbum, intitulado Panafree. Pana significa “unidade dos povos africanos” ou mesmo África, enquanto free significa “liberdade”. Marema recebeu o Prémio para Descobertas da RFI (Radio France Internationale), Prémio StarAfrica Sound e foi nomeada na categoria de Melhor Artista Feminina de Música Africana de Inspiração, da All Afric Music Awards. De pai mauritano e mãe senegalesa, Marema sofre influências de cantoras do soul, principalmente Tracy Chapman, intéprete favorita da sua mãe. O seus primeiros contactos com a música aconteceram junto dos músicos senegaleses Awadi, Yoro Ndiaye, Edu Bocandé, Metzo Djatah e Idrissa Diop, para quem trabalhou como corista. O director de orquestra de Salif Keita, Mao Otayeck, percebeu o talento da cantora e acompanhou-a na produção do seu primeiro álbum. Um artigo da edição senegalesa do Le Quotidien menciona o trabalho de Marema: “Uma voz pura, técnica vocal sublime, instrumental ousado e imaginativo”.